de en

 

.

La danse orientale et le périnée féminin

Les femmes d’autres civilisations ont beaucoup moins de descentes de matrice et moins de problèmes de périnée que nous, les femmes de l’ouest. Celles-ci bougent beaucoup plus, chez elles l’accoupissement est l’attitude normale pour travailler, s’asseoir et secréter et leurs danses traditionelles féminines font de leur mieux pour arroser de sang les organes féminins et pour les tenir en bonne condition. En dansant la danse orientale, nous nous trouvons dans cette bonne et longue tradition et contribuons activement à la santé de notre bas-ventre. 

Le périnée y joue un role central. S’il perd son élasticité pour de raisons variées, cela a un effet de domino qui range de descente de matrice jusqu’à l’incontinence. Les résultats sont la perte de la mobilité et de la joie de vivre. Chaque femme devrait réaliser que les problèmes typiques du périnée ne sont pas naturels mais prèsque toujours la suite de développements qui vont dans la fausse direction. 

La danse orientale est le moyen de changer cette direction et d’entraîner des modèles de vie nouveaux qui aident à guerir le périnée ou au moins à éviter des chemins qui aboutissent à des dégats majeurs. La position correcte et verticale dans la danse n’est pas possible sans l’aide du périnée. En plus le périnée participe à chaque mouvement du bassin. Je connais des femmes qui ont vaincu leur incontinence seules en dansant la danse orientale régulièrement et sérieusement et qui maintenant louent et propagent cette danse avec enthousiasme. 

La danse orientale en combinaison avec des exercises du périnée et des exercises des muscles des cuisses, fesses, hanches, du ventre et dos, qui travaillent ensemble avec le périnée, aboutissent au renforcement et à la réconstruction des muscles du périnée. La danse orientale fait du plaisir et donne aux femmes une tenue droite – externe et interne.

Beaucoup de mes élèves sont ravies de raconter qu’elles étaient « louées » pour leur périnée ferme par leurs gynécologues. La zone pelvienne est notre centre qui nous porte et nous donne de la force. Conserver et garder cette force devrait être notre but suprème – jusqu’à la vieillesse.. Alors, dansez, les sœurs !