de en

 

.

La danse orientale prénatale

Dans ses débuts matriarcaux la danse orientale était une danse rituelle et prénatale, une danse des femmes pour les femmes. Avec ses mouvements adaptés au corps féminin cette danse honorait le féminin éternel.  A cette époque la femme était déesse par sa capacité de donner naissance. 6000 ans av. JC les déesses mères de Catal Huyuk en Anatolie étaient assises sur le trône qui était en même temps chaise d’accouchement, Les hieroglyphes égyptiens pour le mot « accouchement » montrent la pharaone sur le tabouret d’accouchement en position verticale et puissante.

Les mouvements de la danse orientale nés d’une longue tradition ont leurs effets bienfaisants même aujourd’hui dans les temps modernes – et cela pendant la grossesse et pendant la naissance.
Pendant la grossesse ils peuvent mobiliser le bassin, renforcer la zone pelvienne, stimuler la circulation et ainsi améliorer la respiration, relacher des tensions, calmer ou prévenir les maux de reins et les douleurs lombaires et aussi éviter les maux sciatiques.

Sous l’aspect émotionnel, la danse orientale permet la future mère d’entrer facilement en contact avec le bébé (le bassin comme premier berceau de l’enfant); par exemple elle peut calmer le bébé en dansant le rond de cercle. La femme enceinte qui danse se trouve belle et féminine avec son ventre qu’elle montre en dansant avec fierté.
Sous l’aspect mental, les femmes enceintes qui dansent la danse orientale sont des femmes qui ne s’occupent pas des histoires de naissances effrayantes, qui acceptent leur  grossesse d’une manière positive et qui – tout naturellement – aspirent à une naissance en position verticale et consciente en refusant la césarienne récemment si glorifiée. 

Les mouvements que j’ai choisis et mis à l’épreuve pendant mes assistances à  diverses naissances, renforcent le travail et diminuent les maux. Ils aident et accélèrent la naissance en position verticale. La femme est active : son but est de donner l'accouchement et ne pas être délivrée.

Pour moi c’est le bonheur d’accompagner les femmes enceintes et de voir comme dans la préparation à la naissance la danse orientale donne aux femmes de la force, fierté et dignité.